Tu t’imagines depuis ta tendre enfance dans une magnifique robe de bal digne des contes de fées ? Tu as sûrement commencé à feuilleter les collections en ligne pour trouver ta perle rare. Mais as-tu bien pris en compte tous les éléments dont tu vas avoir besoin pour faire ton choix ?

Pour éviter que tu ne sois perdue voire déçue lors de tes premiers essayages (bah oui, ça arrive !), voici quelques astuces qui vont te permettre de déterminer le(s) type(s) de robe qu’il te faut (et ce n’est pas toujours celle que l’on croit !!!).

Les différents types de robes vs ta morphologie

Avant toute chose, cherche à déterminer de quelle morphologie tu te rapproches le plus.

Tu es mince et tes épaules sont de même largeur que tes hanches avec une taille marquée : tu as une forme en X.

Tes épaules sont alignées aux hanches mais ta poitrine est généreuse : tu es davantage un 8.

Tu es plutôt ronde : ta taille est un O.

Ta taille est très peu marquée et tu as une poitrine menue : tu es un H.

Tes épaules sont larges et carrées (sportive ?) et tes hanches sont menues : tu es un V.

Tes épaules sont plus étroites que tes hanches : tu es un A.

Plutôt que de te noyer sous une multitude de modèles, j’ai catégorisé pour toi 6 types de robes en termes de formes récurrentes et je les ai reliées à la (aux) morphologie(s) correspondante(s).

  • La robe « volumineuse » dite « princesse » : elle moule le haut du corps jusqu’à la taille et explose telle une fleur en éclosion. Son volume est conditionné par la largeur du jupon dont la taille varie d’une robe à une autre. On peut passer d’un jupon basique à un jupon très volumineux et arrondi (robe de bal).
robes_princesse.PNG
la robe princesse
robe_de_bal
la robe de bal ©soromantica

Pour qui ?

La robe princesse convient à toutes les morphologies à condition de choisir le bon décolleté. Le bas du corps étant caché et la « jupe » évasée, le haut doit être mis en valeur (selon la poitrine, les épaules et la taille).

La robe de bal, quant à elle très arrondie, convient aux femmes grandes, aux formes en A et en V qui veulent amplifier ou équilibrer leur silhouette. Tu l’auras compris, si tu es de taille moyenne ou petite, tu risques de te perdre dedans [humour].

  • La robe près du corps : il s’agit de la robe sirène qui moule le corps jusqu’en haut du genou avant de finir sa course en queue de poisson. Elle peut se décliner en robe trompette, c’est-à-dire en robe qui moule le corps jusqu’aux cuisses et qui s’évase ensuite en forme de trompette.

 

robes_sirene_mariee.png
la robe sirène

             

robes_trompette_mariee.png
la robe trompette

   Pour qui ?

Elle correspond parfaitement aux formes élancées en X et en 8. Attention, ce genre de robe exige une silhouette impeccable car la moindre imperfection sera mise en valeur. Cela ne pardonne pas ! Il faut veiller à ce que la robe respecte tes formes (et que tes formes respectent la robe), qu’elle moule bien le bas du corps tout en te laissant assez d’espace pour te mouvoir.

  • La robe classique dite fourreau: elle cintre la taille puis tombe droit à partir des hanches en épousant ses formes, sans le moindre jupon.
robe_mariee_tombante.PNG
la robe classique

Pour qui ?

Elle convient aux morphologies en 8 voire en H. C’est davantage le haut du corps qui est mis en exergue.

  • La robe empire : elle met le buste en valeur car elle est cintrée juste en dessous de la poitrine avant de tomber droit de manière plus fluide et donc plus aérienne.
robe_mariee_empire.PNG
la robe empire

Pour qui ?

D’abord pour les femmes enceintes car elle cache les formes. Cette robe est idéale pour les morphologies en A (pour celles qui ne souhaitent pas marquer les hanches), en O (afin de dissimuler les rondeurs), en V (pour donner plus d’amplitude aux hanches étroites) ou en H pour élancer la silhouette.

  • La robe courte: elle peut être portée mini, au genou ou à longueur de mollets.
robe_mariee_courte.PNG
la robe de mariée courte

 Pour qui ? Elle sied aux femmes de petite taille mais aussi à toutes les mariées qui ont des jambes à tomber !

 

  • La robe originale : elle correspond à un style décalé qui casse un peu les codes. Elle peut être composée de plusieurs pièces, dévoiler le nombril par exemple. Elle peut tomber complètement droit de haut en bas et donner ainsi une touche d’élégance ou bien rester fluide du buste jusqu’aux pieds.

robe_mariee_originale.jpg

 Le modèle ci-dessus sied parfaitement aux femmes en 8 ou en X.

robes_mariee_originales.png
les robes originales ©soromantica
  • Le premier modèle tombe droit : idéal pour faire abstraction de l’étroitesse des hanches. Convient aux formes en H. Ne convient pas aux formes en O.
  • Le deuxième modèle, fluide, convient aux personnes ayant quelques formes -plutôt en 8 – (poitrine et hanches).  Attention, il ne convient pas aux femmes trop fines ni trop rondes. C’est l’équilibre épaules/poitrine/hanches qui va donner du caractère à l’ensemble de la tenue.
  • Le troisième modèle est idéal pour les femmes qui souhaitent cacher leurs rondeurs (poitrine volumineuse, ventre) tout en mettant leurs épaules en valeur.

 

Les détails qui tuent !

Autre point à ne pas négliger et ô combien important ! En tant que femme UNIQUE en ton genre, tu disposes de particularités : petite poitrine ou formes pulpeuses, bras fins ou généreux…des petits détails qui font toute la différence si tu les prends en considération.

  • Tu as de petits seins ? Pour mettre ta poitrine en valeur, oublie le bustier ! Tu risques de nager dedans et de ne pas être à l’aise. L’idéal est donc d’avoir a minima des bretelles. Ensuite, tricher se révèle facile en t’équipant d’un soutien-gorge rembourré. Autre astuce : trouver une robe avec du volume au niveau de la poitrine (photo 2, 3 et 4) ou une robe avec rembourrage intégré (photo 1).

    robe_mariee_petite_poitrine.png
    1-2 tricher et mettre en valeur sa petite poitrine  ©soromantica
robe_mariee_petite_poitrine.png
3-4 astuce pour mettre sa petite poitrine en valeur

 

  • Tu as une poitrine développée ? Evite les robes bustier sans bretelles et les robes empire. Privilégie les cols en U ou carrés.

 

  • Tu as des épaules trop étroites à ton goût ? Pour donner du volume, pourquoi ne pas les recouvrir de larges bretelles ? Tu peux tout aussi bien garder tes épaules nues et réussir un tour de passe-passe grâce à un bustier surplombé de tissu. Celui-ci entourerait délicatement tes épaules.

robe_mariee_epaules.jpg

  • Tu trouves tes bras un peu enveloppés ? Pourquoi ne pas sélectionner une robe dotée de bretelles tombantes ou de manches discrètes pour en recouvrir une partie ? Tu as aussi la possibilité de t’entourer d’une étole.

robe_mariee_manches.jpgmanches_robe_mariee.PNG

Un conseil : évite le « trop de froufrous », une robe trop chargée en imprimés ou avec trop de touches de couleurs différentes.

A partir du moment où ta robe a déjà un caractère bien particulier, inutile d’en rajouter avec trop d’accessoires.

Garde en tête que si tu as trouvé LE type de robe idéal, d’autres critères sont à prendre en compte : ta personnalité et le ton que tu souhaites donner à ton mariage (élégant, bohème…). Ils détermineront aussi le style de ta robe.

Elle est belle, tu as fait dix tours sur toi-même face au miroir. Pense au fait que tu devras la porter toute la journée, que tu devras marcher avec, t’asseoir, bouger, danser si tu n’as pas prévu de robe de rechange, ou tout bêtement respirer ! Etre à ton aise est donc essentiel !

Enfin, je te déconseille très fortement l’achat de ta robe en ligne. Rien ne vaut les essayages, les conseils de professionnels et l’avis de tes proches en direct avec la possibilité de bénéficier de retouches sur-mesure. Un exemple tout simple : la couleur de la robe est choisie en fonction de ton teint. On te ferait un QCM, tu penserais avoir la réponse et être sûre de ce qui te va à 100% sans aucun essayage préalable…Et bim, il s’avère que tu as faux (je peux en témoigner) !

Les essayages, c’est un moment qui restera ancré en toi et par lequel tu découvriras sans doute que tu ne te connaissais pas si bien que ça…

 

Où trouver ta robe de mariée ?