Tu te creuses les méninges pour savoir si tu dois choisir des professionnels ou bien tes proches, pas du tout du métier mais en qui tu as toute confiance ? Hormis les questions d’affinités, l’idée de faire quelques économies nous aura tous traversé l’esprit. Mais attention, la bonne volonté des uns ne remplace pas le savoir-faire des autres. C’est pourquoi il est important de bien peser le pour et le contre pour chaque prestation !

Le photographe

N’importe qui est capable de se servir d’un appareil photo et vu le nombre d’invités, tu obtiendras de beaux clichés d’un peu tout le monde, tu en es sûre ! FAUX

Etre photographe, c’est un métier. En tout cas, ça ne s’improvise pas. Pendant un mariage, il y a des moments-clefs à ne pas louper : la préparation de la mariée, les photos de couple, la mairie, la cérémonie, l’échange des alliances, le « oui », la signature des témoins, les photos de groupe, le lancer du bouquet, le gâteau, l’ouverture de bal et j’en passe. Toute ta journée va être bercée de grands moments et de petits instants qui resteront gravés dans ta mémoire et dans ton album photos. Etre un bon photographe, c’est posséder un matériel de qualité pour garantir des photos nettes que l’on pourra  agrandir à sa guise. C’est être capable de capter les scènes à immortaliser, c’est choisir le bon angle, la distance appropriée, prendre en compte la luminosité, le cadrage, le meilleur profil, la couleur, le zoom, les postures à adopter…C’est être disponible pour garder un oeil sur les mariés et saisir les meilleurs moments en rafale. Si tu fermes les yeux sur 10 photos, la onzième sera forcément correcte. Si ton photographe n’est pas du métier mais qu’il a du talent, il faut prévoir un entretien avec lui pour lui préciser vos attentes, anticiper le déroulement de la journée. Il ne faut pas hésiter à demander une séance d’essai ou à voir son travail pour te faire une idée concrète de ce qu’il peut vous proposer. Il devra être à même de vous exposer une centaine de photos réussies de votre mariage. Lorsque j’ai demandé à mes invités de m’envoyer les photos prises le jour J, aucune ne valait celles du photographe. Mon photographe n’était autre que mon cousin qui se passionne pour ce domaine et qui était très bien équipé !

L’animateur

Tant qu’il n’a pas le trac, que c’est un bout-en-train et qu’il suit le fil des animations prévues,  tout se passera bien. FAUX

L’animateur n’est pas là que pour guider les jeux. Il instaure une ambiance et il est capable de rattraper le coup avant même qu’elle ne tombe à plat. Il s’adapte aux invités. Durant les jeux, notre animateur a demandé aux gens de nous poser des questions. Et là, gros blanc dans la salle. Personne n’osait. Ni une ni deux, il a pris le relais et a posé ses propres questions. L’ambiance est repartie de plus belle. A la base, j’avais demandé à un ami de faire les animations. Il ne s’est pas préparé à temps. C’est finalement le DJ, également animateur, qui a assuré cette partie et je l’en remercie vivement ! Faire appel à un ami, pourquoi pas mais il faut alors s’assurer qu’il est capable d’improviser pour ne pas laisser l’ambiance retomber.

Le DJ

Une playlist, on appuie sur le bouton « on » et c’est tout. C’est pas sorcier ! FAUX

Avoir recours à une playlist, pourquoi pas mais à mon sens, il faut quelqu’un qui reste derrière les platines. Il doit rythmer chaque étape de la soirée, savoir quelle musique passer aux différents moments-clefs, assurer la musique d’ambiance pour le dîner et jouer du micro quand nécessaire : attirer les gens sur la piste de danse, faire monter la pression à l’arrivée du gâteau… Notre DJ était présent du lancer du bouquet en fin d’après-midi jusqu’à 3-4h du matin. Grâce à lui, nous n’avons pas eu une seule minute de flottement.

Le traiteur

On peut très bien faire la nourriture soi-même ou se passer de serveurs ! VRAI

Attention, se passer de traiteur conduit à un travail titanesque. Cuisiner pour 100 personnes n’est pas la même chose que de le faire pour 10. Cela signifie impliquer des proches et ajouter une bonne dose de stress. A ne faire que si tu as bien mesuré les efforts nécessaires à l’aboutissement d’un vrai résultat. Pour obtenir de jolies présentations et du goût, inutile de faire dans le haut de gamme mais il vaut mieux être entourés de bons cuisiniers.  Pas de traiteur implique également de prévoir la vaisselle soi-même, le nappage,  une cuisine équipée sur place. Il est également possible de se passer de serveurs, notamment si des proches sont d’accord pour donner un coup de main. De mon côté, j’ai coupé la poire en 2. Nous avons acheté les petits fours du vin d’honneur, nous avons choisi un traiteur pour le dîner mais un buffet froid ce qui nous a permis de nous passer de serveurs. Ma mère a ramené quelques plats supplémentaires au cas où. Chaque proche sollicité ne l’a été que pour un moment précis à chaque fois : le débouchage des bouteilles, le dépôt des plats sur le buffet, l’arrivée du fromage ou le port de la pièce montée. Il était hors de question que le coup de main se transforme en besogne. Un invité, c’est là pour profiter !

L’officiant

Pour animer la cérémonie personnalisée, rien de tel qu’un proche. Tant qu’il est à l’aise en public et qu’il sait s’exprimer, le tour est joué. VRAI

Un proche qui vous connaît et qui accepte d’animer la cérémonie, il n’y a rien de plus touchant ! La condition reste la suivante : s’organiser, faire des tables rondes pour échanger sur ce qu’on veut, prévoir les textes, le déroulement de ce moment, le minutage…

Le maquillage

Je sais me maquiller. Je n’ai besoin de personne pour le faire à ma place le jour J. FAUX

Tu souhaites te maquiller toi-même ? C’est faisable. Une de mes connaissances l’a fait. Oui, mais elle a fait des études de maquillage, elle ! Le jour de ton mariage, tu voudras être la plus belle ! Tu auras besoin d’être chouchoutée par quelqu’un qui aura un coup de pinceau précis et sûr, qui utilisera un matériel de qualité, une poudre qui tiendra toute la journée. Ta maquilleuse te fera un regard de braise que seul un pro peut t’offrir, un teint qui te donnera la pêche, elle appliquera un super mascara waterproof parce que des larmes de joie, tu vas en verser !  Si tu as de petites imperfections à cacher, elle seule sera en mesure d’utiliser les produits et les couleurs adéquates.  Imaginons que tu sois très douée pour te maquiller, le jour J, tu risques d’avoir la tremblote… A méditer.

La déco

Je peux tout gérer moi-même ! VRAI

De l’imagination, du temps, des achats, des conseils à droite et à gauche, de la main d’oeuvre pour tout disposer dans la salle la veille (10 personnes minimum) et c’est largement faisable !

 

Voilà mon avis sur les questions que tu te poses tant. La réalité, c’est que tu serais susceptible de te passer de tous les professionnels (à part l’adjoint au maire que tu ne pourrais remplacer) mais la tâche serait bien trop lourde si tu devais t’occuper de tout. Pour chaque prestation, les questions que tu dois te poser sont celles-ci : Quel est le résultat recherché ? Si je suis exigeante, je devrai faire appel à un professionnel ou à quelqu’un qui a un vrai savoir-faire. Comment gagner du temps, faire quelques économies tout en m’assurant de prestations de qualité ? Comment passer une journée inoubliable sans m’imposer ou imposer à mon entourage trop de stress ? A quelles contraintes dois-je faire face selon mes choix ? Est-ce réalisable ?  Tes proches seront sûrement là pour vous aider, nul doute, mais attention à ne pas les presser comme des citrons en leur confiant des missions trop lourdes. Dose bien ce que tu leur demanderas pour qu’ils puissent être fiers de vous aider un peu tout en pouvant souffler l’instant d’après et profiter de cette journée comme il se doit à vos côtés plutôt que la tête dans le four toute la soirée !