Organiser une cérémonie personnalisée demande de penser à la logistique qu’elle implique.

  • L’acoustique

Si tu prévois l’événement en intérieur, teste l’écho de la pièce. S’il n’est pas suffisant, investis dans un micro, sans fil de préférence. En extérieur, le micro s’impose également car tu seras confrontée à différents bruits, le vent apparaissant en haut de la liste. N’oublie pas que le nombre d’invités risque d’étouffer ta voix. Pense aux personnes qui seront installées au fond de l’assistance. Entendront-elles distinctement les échanges ?

  • La sono

Cérémonie rime avec musique. Pour passer la musique, il faut du matériel à savoir un ampli, des caissons de basse/enceintes/haut-parleurs au choix -à placer derrière les invités ou au fond de la salle- , des fils assez longs, des rallonges, des prises pour faire les branchements, une clef USB avec les musiques, un lecteur – et une personne physique pour lancer les musiques le moment venu.

Renseigne-toi auprès du prestataire de la salle, il est possible qu’il te fournisse le matériel.

  • Les supports

Par support de documents, je pense à une petite table à installer en face de l’officiant pour poser le micro, les textes, les objets qui seront utilisés pour le rituel si tu en as prévu un ou même les mouchoirs et des bouteilles d’eau.  Cela peut paraître bête mais personnellement, je peux te dire que je suis restée seule avec mon envie de me moucher et de sécher mes larmes -de joie-. J’avais placé ma mère derrière moi en lui confiant des mouchoirs mais finalement, elle était trop loin pour que je puisse me retourner et la solliciter. Si la cérémonie dure 30 minutes, tu vas parler et avoir la bouche sèche. Pense à boire avant le démarrage. Prévois un pupitre sur lequel déposer vos voeux. A ce moment-là, tu auras une main prise par le micro et l’autre par ton discours. Avec le vent, mon papier n’arrêtait pas de se retourner. Si j’avais eu un pupitre, je n’aurais eu qu’à tourner les pages.

  • Les chaises

Lorsque tu loues ta salle – et si la cérémonie laïque a lieu sur le lieu de réception-, compte des chaises supplémentaires exprès pour ce moment. Tu peux faire deux rangées -les possibilités de disposition sont multiples-. Si tu n’as pas assez de chaises pour tout le monde, prévois du vide sur les côtés et au fond de l’espace prévu. Ainsi, les gens auront le choix de s’asseoir ou de rester debout sur les côtés. Surtout, n’oublie pas 2 chaises pour…vous deux ! Eh oui, vous ne serez pas obligés de rester debout tout au long de la cérémonie. Si des discours de témoins sont prévus, vous pourrez vous asseoir par moments.

  • L’espace des mariés

Sépare bien l’espace des mariés + officiant de celui des invités. Ceux-ci devront être installés 2 mètres derrière les mariés. Imagine une pièce de théâtre avec les comédiens sur scène et les spectateurs plus loin. Avec ta moitié, vous risquez d’être intimidés avec tout ce petit monde qui braque les yeux sur vous. Tu n’auras probablement pas envie de faire face à tes invités. En tant qu’époux, vous serez tournés l’un vers l’autre, tantôt dos aux invités, tantôt de côté. Tout l’espace vide de devant -derrière l’officiant- doit être réservé au(x) photographe(s) et au caméraman. Si tu veux que ta cérémonie soit filmée, pose la caméra sur un pied pour une image nette. La gopro mobile peut être un plus si tu souhaites qu’un proche filme ton arrivée.

  • La déco

Il se peut que tu n’aies pas d’autre choix que de faire installer ta déco de cérémonie à la dernière minute -en extérieur-. Si le paysage est un peu nu, tu peux l’habiller avec : une arche de fleurs, un chemin de sol fixé, des chaises. Si la cérémonie a lieu en pleine nature, utilise son charme en décorant les arbres par exemple, ni plus ni moins.

ceremonie_laique_nature.jpg

  • Un chapiteau ?

Extérieur = risque de pluie. Mieux vaut prévenir que guérir.